Page 1 sur 1

Vivez votre mission humanitaire avec H.A.D-TOGO

Publié : dim. juin 23, 2019 9:20 pm
par had-togo
Auteur: H.A.D-TOGO (Humanistes en Action Pour le Développement)

Titre: A la recherche des bénévoles pour mission humanitaire (TOGO)

Vous aimez donner de votre temps libre pour aider ? Partir loin de
votre confort et de vous sentir utile ? Vous aimez le contact avec les
gens (enfants orphelins et populations défavorisés) ? Envie
d’accompagner, d’écouter et d’agir en faveur de ces derniers ? Des
stages professionnels? Aller sur les terrains et se sentir très utile
(Missions, Camps Chantier...)? Nous avons trouvé l’activité idéale
pour vous !

*Devenez bénévole dans notre association !

Nous vous proposons une ambiance conviviale dans notre association qui
vous permettra de faire des rencontres, de choisir quand vous êtes
disponible et sur quelle mission, de voir directement les bienfaits de
votre action auprès des personnes que vous prendrez en charge et
d'aider à donner naissance à un tout nouveau projet !

Ce que nous recherchons :

-vous avez plus de 18 ans ou moins mais avec une autorisation parentale,
- vous avez les moyens financiers pour voyager,
- vous avez une bonne moralité et une envie d’aider, de soutenir les
plus démunis,
- vous êtes motivé et vous parlez français,
- vous aimez le contact avec les gens.

H.A.D-TOGO vous invite sur ses différentes missions qu’elle vous
propose sur toute l’année : https://hadtogo.wixsite.com/had-togo/projects

Aidez-nous à donner vie à notre association grâce à votre expérience
et votre motivation.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter directement par
mail à humanistes.tg0@gmail.com ou par téléphone whatsapp au (00228)
91877853 / 91946979

*Nous avons besoin de vous !*


Bien à vous, au plaisir d’un prochain échange.

Re: Vivez votre mission humanitaire avec H.A.D-TOGO

Publié : mer. juin 26, 2019 9:10 am
par bain2jasmin
Bonjour,

Je me déplace au Bénin en octobre 2019.
Si vous souhaitez me rencontrer pour un transfert technologique.

Cordialement,

Benjamin Vendé