Projet d'aide aux Déplacés, Refoulés d’Angola et Familles Hôtes en Territoire de Tshikapa/Kamonia au Congo

Vous êtes à la recherche de fonds pour financer un projet? Vous êtes prêt à contribuer financièrement à ce que des projets au Sud s'accomplissent? Cette catégorie pour permet de formuler vos demandes. N'hésitez pas à détailler le type de financement que vous demandez.

Modérateurs : GO, Siyanie92

dieudonnelovua
membre actif
membre actif
Messages : 12
Inscription : ven. oct. 09, 2020 6:18 am

Projet d'aide aux Déplacés, Refoulés d’Angola et Familles Hôtes en Territoire de Tshikapa/Kamonia au Congo

Message non lupar dieudonnelovua » lun. déc. 14, 2020 7:39 am

Contexte : La Province du Kasaï en général, la Ville et Territoire de Tshikapa en particulier a été particulièrement touchée de plein fouet par le mouvement insurrectionnel ayant ébranlé tout l’espace Kasaï entre les années 2016 et 2018.
Caractérisé par des violations fragrantes des droits humains, des tueries, des viols, de destruction des infrastructures sociales, de pertes de saisons culturales (en péril), ce phénomène macabre avait effectivement plongé l’espace Kasaï dans l’insécurité alimentaire grave et dans la malnutrition sévère et aigüe (MAS), d’où l’élévation inquiétante du taux de pauvreté.
Outre ce macabre phénomène, les mouvements migratoires perpétuels se poursuivent et prennent de l’ampleur entre la Province du Kasaï et celle de Lunda Norde de la République d’Angola, c’est bien le refoulement des congolais d’Angola. Un circuit migratoire qui a certainement appauvri les familles d’accueil, dépourvues pour la plupart des moyens solides et avec un pouvoir économique très fragile.
Très grave encore, cette même région est de nouveau tout comme avec le monde entier, fragilisée par la crise sanitaire larvée à la COVID-19.
Selon les récents résultats des évaluations rapides multisectorielles (ERM) et des enquêtes diligentées par le sous bureau d’OCHA dans la zone de santé de Kamonia, on dénombre 20.238 ménages dont 7.420 à Kamako, 3.449 à Lubami PC et 9.369 à Nsumbula qui ont suffisamment besoin de l’aide. Mais toutes ces localités frontalières à la République d’Angola restent difficilement accessibles à partir de Tshikapa à cause du chavirement depuis le mois de février 2020 du bac sur la rivière Longatshimu au niveau de la Cité de Kamonia. Les besoins prioritaires selon les rapports d’ERM en notre possession demeurent la nourriture (44%), les moyens de subsistance (44%) et AME avec 2%.
Du moment qu’il y a en présence certains Acteurs Humanitaires qui interviennent dans les autres secteurs dont WASH, Santé, VBG, etc, COPROMOR compte se penche plus dans un premier temps sur 1.582 ménages en situation d’extrême précarité dans la localité de Kamako en moyens de subsistance dont la sécurité alimentaire au vu de l’insécurité alimentaire grave et de la malnutrition aigüe et sévère qui risquent de compromettre la situation alors qu’il y a lieu d’envisager d’autres pistes le plus rapidement possible en vue de sauver des vies.
Pour ce faire, l’inaccessibilité des sites pour de convois de vivres (nature) devrait être contournée par la distribution du Cash Based Transfer (CBT) aux sinistrés, option jusque là jugée nécessaire. Après avoir accompli le cycle de 03 rations, l’accompagnement devrait se poursuivre dans certaines actions de résilience. C’est le cas de développement des cultures vivrières, d’agroforesterie et de petit élevage.
OBJECTIFS : Appuyer 1.582 ménages vulnérables se trouvant dans la localité frontalière de Kamako en CBT et en kits NFI, pendant le premier trimestre de l’année 2021 dans l’unique but de réduire leur score de vulnérabilité ; Soulager des victimes les moins aptes à en supporter les conséquences.
Modalités de mise en œuvre : Distribution de CBT à 1.582 ménages, en raison de 50$us par ration soit au total 150$ par ménage pour l’ensemble de trois rounds ; Distribution des AME à 1000 ménages vulnérables identifiés en fonction des critères de vulnérabilité tel que définis par le cluster AME/Abris.
Estimation Budgétaire : Cash Based Transfer (237.300$US) à 1.582 ménages vulnérables identifiés ; Volet kits NFI (125.000$US) pour 1000 ménages au total.
Résultats escomptés : Le score de vulnérabilité des 1.582 ménages en sécurité alimentaire et 1000 en AME est amélioré.
COPROMOR, a, en partenariat avec Christian Aid, Irish Aid et START FUND assuré la distribution des vivres (nature) et de CBT à environ 35.000 ménages vulnérables soit 175.000 personnes reparties dans les Zones de santé de Kanzala, de Kalonda-Ouest, de Nyanga, de Kamuesha et de Banga-Lubaka dans la Province du Kasaï et dispose d’une équipe tant administrative que technique assez engagée et expérimentée dans les actions humanitaires.
Vous voulez bien nous contacter, voici les coordonnées suivantes : copromorongd@yahoo.fr et/ou dieudonnelovua@yahoo.fr; N° téléphone +243 (0) 99-99-55-0-44

carolynperry
membre
membre
Messages : 2
Inscription : lun. avr. 05, 2021 3:48 pm

Re: Projet d'aide aux Déplacés, Refoulés d’Angola et Familles Hôtes en Territoire de Tshikapa/Kamonia au Congo

Message non lupar carolynperry » lun. avr. 05, 2021 3:53 pm

i think this is the case for the development of food crops, agroforestry and small livestock.

carolynperry
membre
membre
Messages : 2
Inscription : lun. avr. 05, 2021 3:48 pm

Re: Projet d'aide aux Déplacés, Refoulés d’Angola et Familles Hôtes en Territoire de Tshikapa/Kamonia au Congo

Message non lupar carolynperry » mer. avr. 28, 2021 4:30 pm

Thanks and Regards

ravimehta
membre
membre
Messages : 1
Inscription : mar. oct. 05, 2021 11:02 am

Re: Projet d'aide aux Déplacés, Refoulés d’Angola et Familles Hôtes en Territoire de Tshikapa/Kamonia au Congo

Message non lupar ravimehta » mar. oct. 05, 2021 11:05 am

agroforesterie et de petit élevage.


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités